ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent
Agri49
Accueil > Actualités

Références économiques : 2020 une année particulièrement difficile en Maine et Loire

Aurélien Teneze
Le 27/08/2021 à 12:16 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Références économiques : 2020 une année particulièrement difficile en Maine et Loire

Réactions de Jean-Louis Chevalier, président d’AS 49 et Denis Laizé, président de la Chambre d’agriculture du Maine-et-Loire.

« Difficile de rester positif à la lecture de ces dernières références économiques 2020… », souligne Jean-Louis Chevalier, président d’AS 49. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 46 % des revenus agricoles sont inférieurs à 15 000 euros/UTA (soit moins d’un smic net par mois). « Le contexte agricole est morose. Dans nos campagnes, on assiste à une forte décapitalisation du cheptel en viande bovine. Le paysage agricole se transforme. L’élevage est délaissé au profit du végétal. En particulier en viande bovine. Certains partent à la retraite et ne trouvent pas de repreneur. D’autres arrêtent avant même l’âge de la retraite. D’ici quelques années, certaines parcelles agricoles avec un faible potentiel qui ne pouvaient être valorisées que par l’élevage vont devenir des friches. Et nos sièges d'exploitation vont être à l'image de nos terres en friche. »

« 2020 a été une année particulière, complète Denis Laizé, président de la Chambre d’agriculture du Maine-et-Loire. Le Covid-19 a eu un impact sur le marché de certaines filières comme la viticulture. » La preuve, en Val de Loire, le résultat 2020 diminue de 40 % en viticulture. En plus de la crise sanitaire s’est ajouté une crise structurelle de la chute de la consommation en France et conjoncturelle sur l’export. « En grandes cultures, rappelons que les conditions d’implantation des céréales ont été particulières. Ce qui a engendré des baisses de rendement de 20 %. Les prix n'ont pas été extraordinaires (contrairement à cette année). Les horticulteurs tirent finalement bien leur épingle du jeu. » Les restrictions de commerce du végétal ornemental lors du premier confinement ont mis en difficulté un certain nombre d’entreprises horticoles. Mais leur activité a pu repartir dès la réouverture des magasins, et elles ont aussi bénéficié d’un excellent printemps 2021. 

Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'Anjou agricole du vendredi 27 août 2021.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Agriculture : acteur de la biodiversité
http://www.techelevage.fr/
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
twitter Dailymotion
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29