Accueil > Actualités

Polinov : vers des systèmes de cultures plus favorables aux abeilles

Aurelie Andriot (Webmaster)
03/12/2012 I Mise à jour : 06:42 I Commentaires 0 I Envoyer à un ami I Imprimer cet article

L'Acta, fédération des instituts techniques agricoles des filières animales et végétales, en collaboration avec l'Inra et l'Itsap-Institut de l'abeille, a organisé, jeudi 29 novembre, à Poitiers, une journée de restitution du projet de recherche et développement Polinov consacré aux interactions entre les abeilles et les systèmes agricoles de grandes cultures.

Près de 120 personnes chercheurs, techniciens, agriculteurs, apiculteurs, sont venues à Poitiers, jeudi 29 novembre, pour prendre connaissance des résultats du projet Polinov, chargé de concevoir des systèmes de cultures innovants pour concilier la protection des abeilles et la durabilité de l'agriculture. 'On s'est mis en conditions réelles et on a cherché comment résoudre la question des ressources alimentaires des abeilles tout en réduisant les risques d'intoxication par les insecticides' Axel Decourtye de l'Acta, coordinateur du projet a souligné d'emblée l'originalité de Polinov qui a mis autour de la table des chercheurs de plusieurs disciplines, des agriculteurs, des apiculteurs, des collectivités territoriales. Dans la région Poitou-Charentes, la mortalité hivernale des abeilles atteint 30% tandis que, depuis les années 80, les effectifs d'abeilles sauvages auraient diminué environ de moitié dans l'ensemble des pays industrialisés mettant en péril ce qu'il est désormais convenu d'appeler' le service de la pollinisation'. En effet, outre la flore sauvage, 80 % des cultures (fruitières, maraîchères, oléagineuses, protéagineuses) dépendent de la pollinisation, un coût évalué à 22 milliards d'euros en Europe soit à environ 17 000 euros par exploitation en France. Pour mieux comprendre l'impact des systèmes de cultures actuels sur les abeilles domestiques et sauvages, Polinov s'est appuyé sur l'analyse de la zone ' Plaine et Val de Sèvre', au sud de Niort, regroupant 19 000 parcelles et 650 exploitations agricoles suivies depuis 20 ans par le CNRS et sur l'observatoire des abeilles ECOBEE géré en partenariat par l'Inra et le CNRS. Les systèmes de culture innovants imaginés ont été évalués dans Dexi-abeilles, un outil multicritères intégrant le point de vue de l'agriculteur et de l'apiculteur. Ils ont également fait l'objet d'une enquête d'acceptabilité sur le terrain.

Le projet' Polinov:
Concevoir et évaluer des systèmes de culture innovants conciliant les enjeux de la protection des abeilles et la durabilité de l'agriculture', s'est déroulé de janvier 2010 à décembre 2012. Porté par l'Acta, le réseau des instituts des filières animales et végétales, il a regroupé les travaux de recherche des équipes pluridisciplinaires du programme PrADE (Protection des abeilles dans l’environnement) dont l'ITSAP-Institut de l'abeille avec ARVALIS-Institut du végétal et le Cetiom, du Laboratoire agronomie et environnement de l'Université de Lorraine- Inra, de l'Association pour le développement de l'apiculture de Poitou-Charentes et de la chambre d'agriculture des Deux-Sèvres. Sur la zone 'Plaine et Val de Sèvre' située en région Poitou-Charentes, suivie par le CNRS, l'unité expérimentale Inra-entomologie du Magneraud et le centre d'études biologiques de Chizé du CNRS coordonnent l'observatoire des abeilles Ecobee.

   
Ecrire un commentaire
Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Recopier le code
dans ce champs :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
Taille du texte : A A A
Je veux m'abonner
Nos Partenaires