Agri49
Accueil > Actualités

Syndical : montrer la réalité d’un élevage porcin

Aurélien Teneze
Le 21/08/2020 à 10:29 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Syndical : montrer la réalité d’un élevage porcin
©anjouagricole

Olivier Becht, président du groupe Agir Ensemble à l’Assemblée, s’est rendu sur l’exploitation porcine de Christiane Lambert.

C’est la déclaration d’un député du Finistère, qui a été l’élément déclencheur de cette visite. Lorsque Jean-Charles Larsonneur, député du groupe Agir Ensemble, a comparé l’élevage porcin à  un « holocauste quotidien », mi-juillet sur Facebook, les éleveurs de la FDSEA et JA ont immédiatement condamné ces propos. Le député de Brest soutient aussi le projet de Référendum d’initiative partagée (RIP) "pour les animaux"  lancé par le journaliste Hugo Clément et des chefs d’entreprises français. Dans ce contexte, Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, a contacté Olivier Becht, le leader du groupe Agir Ensemble à l’Assemblée, qui s’est montré prêt à dialoguer et curieux d’en savoir plus sur les modes d’élevage. Il s’est rendu sur son exploitation de Bouillé-Ménard, mardi matin. « Les propos de M. Larsonneur ont blessé les éleveurs », a déclaré Christiane Lambert, qui a accompagné l’élu dans tous ses bâtiments. Le dernier investissement, un bâtiment post-sevrage/engraissement, a largement amélioré les conditions d’élevage des animaux et le confort de travail des éleveurs et salariés. Les exploitants ont mis aussi en avant le lien au sol : aliment fermier fabriqué à la ferme, amendements organiques produits par l’élevage, porc sur paille...


La visite a permis d’aborder la question des intrusions dans les élevages, dont plusieurs exploitations angevines ont été victimes récemment. Le sentiment d’impunité domine, et les agriculteurs souhaitent faire évoluer la loi  :  «  si les auteurs de ces actes ne sont pas sanctionnés, on risque d’arriver sur un drame », craint Emmanuel Lachaize, président de la FDSEA. Olivier Becht s’est dit conscient de l’urgence de faire « respecter la propriété privée ». A plus long terme, l’élu compte aussi sur « l’éducation et la pédagogie » pour mettre fin aux comportement délictueux. Seront-elles suffisantes face à la force de frappe des réseaux sociaux ?

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Christiane Lambert présidente du COPA
http://www.techelevage.fr/
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29