Agri49
Accueil > Actualités

Chevreau : la FNEC appelle les engraisseurs et abatteurs à trouver un accord rapidement

Aurélien Teneze
Le 04/03/2021 à 10:34 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Envoyer à un ami I Imprimer cet article
Chevreau : la FNEC appelle les engraisseurs et abatteurs à trouver un accord rapidement
©agri49

Le chantage au non-ramassage de nos chevreaux n'a que trop duré.

"Les éleveurs caprins sont nombreux à nous interpeler suite à l’annonce de l’arrêt imminent du ramassage des chevreaux naissants par certains engraisseurs, notamment du Grand Ouest. Cette situation devient insoutenable, le chantage au non-ramassage de nos chevreaux n'a que trop duré" rappelle la FNEC dans un communiqué de presse du 3 mars. 

Ce jeudi 4 mars l'action menée par une partie des engraisseurs vis à vis de leurs acheteurs continue de renforcer cette situation qui met les éleveurs dans un profond désarroi, une incertitude et une pression totalement insupportables. Or, ils ont déjà consenti depuis l’automne des baisses de prix du chevreau allant jusqu’à 80%. Des initiatives ont été encouragées pour assainir le marché autant que faire se peut, comme les lactations longues, l’engraissement à la ferme et la valorisation en circuit courts. Des rencontres entre la filière laitière et la filière viande ont été organisées. La FNEC a fortement contribué à l’obtention d’un soutien financier conséquent des pouvoirs publics et un financement par l’ANICAP d’une campagne de promotion du chevreau d’envergure en 2021 pour aider à la dynamique du marché en compensation des acheteurs absents du fait de la situation sanitaire. 

Les éleveurs naisseurs ne veulent plus être la variable d’ajustement des relations contractuelles entre les engraisseurs et les abatteurs. Nous demandons à chacun des protagonistes de prendre leurs responsabilités. Les tenants et aboutissants sont sur la table depuis le 15 septembre 2020 où l’accord de sortie de crise a été signé par les parties et doit aujourd’hui être respecté. Abatteurs et engraisseurs ont l’obligation de trouver un accord rapidement et arrêter de prendre en otage les éleveurs naisseurs. La pression sur la collecte des chevreaux et sur leurs prix d'achat atteint la limite du mépris porté sur éleveurs.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri49.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Grand RDV de la souveraineté alimentaire le 18 mai
http://www.techelevage.fr/
météo
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion
Agri49

Agri49
14 Avenue Jean Joxé
49100 Angers
Téléphone : 02 41 96 76 29